Ville historique d’Ayutthaya

Avec 2.557 km2, Ayutthaya est une province assez petite et sa proximité avec Bangkok la rend facilement accessible par la route, le chemin de fer ou les voies navigables.

Installée sur le fleuve Chao Phraya, le principal cours d’eau du pays, cette province est très importante du fait de son rôle de capitale siamoise pendant quatre siècles.

La ville d’Ayutthaya, située 76 km au nord de Bangkok, peut se vanter de posséder les ruines de nombreux et superbes monuments, vestiges de l’ancienne capitale.

Un peu plus au sud, en parfait état de conservation, se dresse le palais royal de Bang Pa-in entouré de magnifiques jardins.

La province est aussi le siège du Centre des Arts et Métiers Traditionnels de S. M. la Reine à Bang Sai.

La cité historique d’Ayutthaya, désignée à l’époque sous le nom de Phra nNakhon Si Ayutthaya, fut la capitale des thaïlandais pendant 417 ans et reste aujourd’hui une des principales attractions touristiques du pays.

Nombreux monuments et vestiges de l’époque peuvent être visités dans cette cité fondée en 1350 par le Roi Uthong lorsque les thaïlandais durent migrer vers le sud sous la pression de leurs voisins du nord.

Pendant la période durant laquelle Ayutthaya était la capitale, 33 rois et plusieurs dynasties se succédèrent jusqu’à ce que la cité scintillante, saccagée par les birmans en 1767, tombe en ruine et soit abandonnée.

L’étendue des ruines ainsi que les documents d’archives démontrent qu’Ayutthaya fut une des cités d’Asie du sud-est les plus prospères.

 En reconnaissance de son importance historique et culturelle, le Parc Historique de Phra Nakhon Si Ayutthaya où se trouvent les ruines proches de l’actuelle ville, a été déclaré Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1991.

Centres d’intérêt en ville

Le centre d’études historiques d’Ayutthaya Sur Rochana Road, ce centre est dédié à l’étude d’Ayutthaya. Son musée présente les reconstitutions de la cité historique.

Un service d’information et une bibliothèque dotée de matériaux historiques sur Ayutthaya sont disponibles.

Ouvert tous les jours de 9h00 à 16h30 et de 9h00 à 17h00 les jours fériés.

Pour plus d’informations.

Musée national de Sam Phraya

Situé sur Rochana Road, en face de l’enceinte de la ville, le musée abrite d’antiques Bouddhas en bronze, des bas-reliefs et des œuvres d’art datant d’il y a plus de 500 ans ainsi que des antiquités locales.

Ouvert tous les jours sauf les lundis, mardis et jours fériés, de 9h00 à 16h00.

Pour plus d’informations.

Forts et forteresses autour de la ville Les forts le long de l’enceinte de la cité et les forteresses extérieures telles qu’indiqués par les archives sont Pom Mahachai, Pom Phet, Pom H Ratchakhru, Pom Chidkop, Pom Champaphon et Pom Yai.

Ils sont en général situés aux confluents des cours d’eau.

Palais et Édifices

Trois palais furent construits à Ayutthaya : le Grand Palais, le Palais Chankasem ou Palais de Devant et le Wang Lang ou Palais de Derrière.

Le Grand Palais

Aujourd’hui appelé le “Vieux Palais », cette résidence occupée par tous les rois était situé près du mur d’enceinte.

Les principaux édifices sur le site du Grand Palais sont :

Le Hall Wihan Somdet

Le Hall est décoré de feuilles d’or et est entouré par un cloître.

Il était utilisé pour diverses cérémonies royales dont le couronnement.

Le Hall Sanphet Prasat

Cet édifice, sur le même modèle que le Hall Wihan Somdet, était utilisé par le roi pour accueillir visiteurs et délégations de l’étranger.

Le Hall Suriyat Amarin

Bâtiment en grès et briques à quadruple pignon, proche de l’enceinte de la cité située en bord de fleuve.

Il était utilisé pour observer les processions de barges royales.

Le Hall Chakkrawat Phaichayon Cet édifice à triple pignon est situé à l’intérieur de l’enceinte est de la cité, face au Grand Palais.

Il était utilisé pour observer des processions et des exercices militaires.

Le Hall Trimuk

Situé derrière le Hall Sanphet Prasat, le hall Trimuk semble avoir servi de résidence aux épouses du roi.

Il possède un majestueux jardin.

Le Hall Banyong Rattanat

Ce bâtiment à quadruple pignon est situé sur une île au milieu d’un bassin situé derrière le Grand Palais.

Wat Phra Si Sanphet

A l’origine utilisé comme chapelle royale. L’ensemble assez vaste qui compose ce temple comporte trois grands chedis.

Cet alignement de chedis est devenu le symbole du style Ayutthaya.

Wihan Phra Mongkhon Bophit

Phra Mongkhon Bophit, un grand Bouddha en bronze, à l’origine conservé à l’extérieur et à l’est du Grand Palais a été ensuite transféré à l’ouest puis abrité.

En 1767, lors du saccage d’Ayutthaya, le bâtiment et le bronze furent sérieusement endommagés par les incendies ; l’ensemble rénové n’est pas aussi finement décoré qu’à l’origine. Le terrain nu à l’est du Wihan était à l’époque le Sanam Luang où se déroulaient les cérémonies de crémations royales.

Wat Phraram

Ce monastère situé à l’est et en dehors du site du Grand Palais jouxte un bassin.

Le Roi Ramesuan le fit construire à l’endroit où eu lieu la cérémonie de crémation du Roi U Thong.

Le jardin public Phra Ram occupe aujourd’hui le site.

Wat Mahathat

En face du côté est du Grand Palais, à proximité du pont Pa Than, ce temple fut construit durant le règne du Roi Borom Rachathirat Ier.

Wat Ratchaburana

Ce monastère est situé près du pont Pa Than, à l’opposé du Wat Mahathat.

Le Roi Borom Rachathirat II ordonna la construction de deux Chedis à l’emplacement où Chao Ai et Chao Yi perdirent la vie dans un combat à dos d’éléphant.

Plus tard, il fit ajouter un wihan pour y implanter un monastère.

Suan Somdet

Situé sur U Thong Road au sud-ouest de la ville, il s’agit d’un grand jardin public où on peut trouver diverses plantes mentionnées dans la littérature thaïe.

Chankasem ou palais du devant Ce palais sur les bords de la rivière Pasak fut construit par le Roi Maha Thammaracha, qui régna sur Ayutthaya au XVIIème siècle, pour servir de résidence à son fils. Comme d’autres ruines, il fut détruit en 1767 par les Birmans puis abandonné. Au milieu du XIXème siècle, le

Roi Rama IV le fit reconstruire pour y séjourner pendant ses visites à Ayutthaya. Les sites les plus intéressants sont :

Les Remparts et la Porte de la Ville

Il s’agit de constructions plus récentes ordonnées par le Roi Rama IV.

Les fondations d’origine ont depuis été découvertes et indiquent que l’enceinte était en fait beaucoup plus large.

Phlapphla Chaturamuk

Ce pavillon en bois à quadruple pignon se trouve au voisinage est de la porte du palais. Il servait de résidence au Roi Rama IV lors de ses visites à Ayutthaya.

Le Hall Phiman Rattaya

Il s’agit d’un ensemble de bâtiments au cœur du site du Grand Palais, utilisés un temps comme bureaux du gouvernement.

 Le Hall Phisai Sanyalak

Il s’agit d’une tour de quatre étages située sur le côté ouest du

Grand Palais. Bâti sous le règne du Roi Narai, puis détruit durant la deuxième chute d’Ayutthaya, il fut reconstruit par le Roi Rama IV comme observatoire. Aujourd’hui musée national, Ce palais présente des collections de porcelaine, d’armes, de statues du Bouddha, de sculptures, de tablettes votives de différentes époques et des effets personnels de Rama IV. Ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00 sauf les lundis, mardis et jours fériés.

Wat Senasanaram

Cet ancien monastère de Wat Sua se trouve derrière le Palais Chankasem. L’intérêt du site consiste en deux Bouddhas : Phra Samphuttha Muni, représentation principale, conservé dans l’Ubosot et Phra In Plaeng, conservé dans le Wihan. Les deux statues ont été prises à Vientiane.

Wat Suwandaram Ratchaworawihan

Il s’agit d’un monastère situé à l’intérieur du complexe royal, au sud-ouest du fort Pom Phet. Appelé Wat Thong à l’origine, ce temple a été agrandi et restauré à plusieurs reprises durant la dynastie Chakri.

Les fresques supérieures de l’Ubosot illustrent le rassemblement des divinités alors que les fresques inférieures décrivent les épisodes de la vie du Bouddha.

Wang Lang ou le palais de derrière

A l’ouest des remparts de la cité, ce palais était à l’origine un jardin royal doté d’un seul bâtiment résidentiel. Le Roi Maha

Thammaracha y fit construire de nouveaux bâtiments et l’ensemble devint le palais du Roi Ekathosarot. Plus tard, ce palais devint la résidence de membres de la famille royale.

Chedi Phra Si Suriyothai

Ce monument, situé dans la partie ouest de Ko Mueang (Ile de la Cité), commémore la première héroïne thaïe de l’histoire. Suriyothai était l’épouse du Roi Maha Chakkraphat. En 1548, celui-ci partit repousser une invasion birmane. Engagé dans un combat à dos d’éléphant, le Roi se retrouva en difficultés et Suriyothai, en tenue de guerrier, guida son éléphant jusqu’au chef des birmans qui la transperça avec sa hallebarde. Le Roi fit incinérer sa Reine en un lieu baptisé « Wat Suanluang Sopsawan ». Sous le règne de Rama IV, des recherches permirent d’identifier le site exact du Wat Suanluang Sopsawan, occupé par un stupa déchiqueté. Le site fut rebaptisé Chedi Phra Si Suriyothai et en 1990 le Chedi fut restauré.

Wat Lokkayasutha

Ce monastère contigu au Wat Worachettharam comporte un grand bouddha couché, en briques revêtues de stuc, long de 29 m.

On pense que les ruines des larges piliers hexagonaux appartenaient à l’Ubosot.

Wat Kasattrathirat Worawihan

Ce monastère est situé à l’extérieur de Ko Mueang, à l’opposé du Chedi

Phra Si Suriyothai sur la rive du fleuve Chao Phraya. Un prang se trouve au centre du monastère.

 Wat Chaiwatthanaram

Egalement situé de l’autre côté du fleuve, à l’ouest de l’île de la Cité, ce temple fut construit par le Roi Prasat Thong dans un style d’influence khmère avec un stupa principal et plusieurs stupas plus modestes le long de la galerie.

Il est possible de s’y rendre en bateau depuis le Palais Chankasem.

Wat Phutthaisawan

Ce monastère se trouve sur la rive sud opposée à Ko Mueang, là où le Roi U Thong établit la cité. Le principal intérêt du site est un Bouddha des débuts de la période Ayutthaya.

Mu Ban Protuket

Le Village Portugais est situé à Samphao Lom, sur la rive ouest du fleuve Chao Phraya au sud de la cité. Les Portugais furent les premiers européens à commercer avec le royaume d’Ayutthaya, envoyant une mission diplomatique à la Cour du Roi Ramathibodi II dès 1511.  Du Portugal vinrent également des soldats volontaires pour renforcer les rangs de l’armée d’Ayutthaya ainsi que des missionnaires chrétiens.

Ils s’installèrent sur ce site. Les vestiges de l’église dominicaine de San Petro ainsi que des objets tels que des pipes, des pièces de monnaie et des objets religieux y furent retrouvés.

Wat Phukhao Thong

Situé à 2 km au nord-est du Grand Palais, ce monastère fut construit en 1387 sous le règne du Roi Ramesuan.

 Éléphant kraal pavilion

Le kraal et le pavillon sont situés à 4 km de la cité le long de l’autoroute 309. Le kraal est formé d’une palissade circulaire en teck et d’un mur en terre dressé en 1957. Ce corral servait au dressage des éléphants sauvages pour le combat sous le regard du Roi et d’autres spectateurs. Du pavillon, le Roi disposait d’un point de vue idéal.

Wat Na Phramen

Situé sur les rives du Khlong Sabua, face au Grand Palais, ce temple d’âge indéterminé est typique du très ancien style thaïlandais.

La principale statue du Bouddha en tenue royale et celle plus petite en pierre noire située dans le Wihan sont dignes d’un grand intérêt.

Wat Kudidao

Situé en face de la Gare, ce vieux monastère est doté de superbes décorations artistiques malgré leur détérioration.

Wat Samanakot

A proximité du Wat Kudidao, le principal intérêt de ce vieux temple est un grand Prang d’aspect inhabituel. Il pourrait être inspiré du Chedi Chet Yot à Chiang Mai.

Principaux centres d’intérêt hors de la ville

Wat Yai Chai Mongkhon ou Wat Chao Phraya Thai

Ce monastère construit sous le règne du Roi U Thong se trouve au sud-est de la ville. Son grand Chedi peut être aperçu à une grande distance.

C’est le Roi Naresuan qui ordonna la construction de ce Chedi pour célébrer sa victoire à dos d’éléphant sur les Birmans.

Wat Phananchoeng

Ce monastère situé au sud d’Ayutthaya existait avant la fondation de la cité. La principale statue du Wihan, appelée Phrachao Phananchoeng, fut réalisée en 1325. Ce bouddha en stuc dans la posture pour soumettre les démons est particulièrement révéré par les habitants.

Le village japonais

Cet ancien quartier pour les japonais expatriés ou autres visiteurs venus du Japon est situé à 1.5 km du Wat Phananchoeng à Ko Rien.

Prasat Nakhon Luang

Sur la rive est de la rivière Pa Sak, cet édifice servait de résidence royale lors de voyages vers le sanctuaire des empreintes de pas du Bouddha et vers Lop Buri. Supposé construit sous le règne du Roi Songtham, il fut développé par le Roi Prasat Thong.

Bang Pa-In

Ce Palais est situé 18 km au sud d’Ayutthaya et 58 km au nord de Bangkok par le chemin de fer et 61 km par la route. Le site est ouvert tous les jours de 8h30 à 16h00.

Pour plus d’informations.

A l’origine, Bang Pa-In était une île fluviale. Le Roi Prasat Thong (1630-1655) fit construire un palais sur un lac au milieu de l’île pour y servir de refuge royal. Ce lieu fut dès lors utilisé par chaque souverain d’Ayutthaya. Toutefois, lorsque la capitale fut déplacée à Bangkok, le palais resta inutilisé pendant 80 ans. Le Roi Rama IV (1851-1868) fit renaître l’endroit en y construisant une maison. Son fils, Rama V (1868-1910) aimait profondément ce lieu, y séjournant tous les ans. Il y fit construire le splendide ensemble qui peut être visité aujourd’hui. Les principaux édifices sont :

Le Hall Warophat Phiman

Ce bâtiment de style européen abritait la salle du trône où le Roi recevait ses sujets et visiteurs. Dans cette salle se trouvent des peintures retraçant les évènements historiques de la monarchie, les histoires de I-Nao et Phra Aphai Mani (littérature thaïe) et de l’épopée du Ramayana.

Phra Thinang Utthayan Phumisathian

L’édifice d’origine en bois et comportant deux étages, ressemblant à une vaste datcha, fut détruit par un incendie au cours d’une restauration.

De nos jours, un bâtiment en béton sur le même modèle occupe l’emplacement.

Le théâtre de Rama VI Rama IV fit construire ce théâtre dans la résidence de son épouse.

Hemmonthian Thewarat

Ce Prang en pierre de style khmer situé sous un banyan, le long du cours d’eau, a remplacé le vieux sanctuaire construit par les villageois.

Saphakhan Ratchaprayun

Ce bâtiment de deux étages sur la rive extérieure au palais fut construit par le Roi Rama V pour servir d’appartements aux gens de la Cour.

 Le Hall de Witthunthassana

Ce hall, en forme de tour, est un édifice de trois étages avec un escalier en colimaçon. Rama V s’y rendait pour avoir un point de vue culminant sur les environs.

Keng Phlapphla Praphat

Ce pavillon de style chinois se dresse à l’intérieur du site royal.

Le Hall Wehat Chamrun Ce hall inspiré de la Chine Impériale était un cadeau au Roi Rama V de la part de la communauté des commerçants chinois de Bangkok.

 Monument de la Reine Sunantha

Ce monument en marbre fut construit par le Roi Rama V afin d’y conserver les cendres de sa très chère épouse.

Anusawari Rachanuson

Pour soulager son profond chagrin, le Roi Rama V fit bâtir ce mémorial en l’honneur de sa chère épouse et de trois de ses enfants décédés successivement au cours de l’année 1887.

Wat Niwet Thammaprawat

Sur une petite île du fleuve Chao Phraya, face au Palais Royal, le Roi Rama V demanda l’édification de ce temple bouddhiste dans un style néo-gothique européen avec des vitraux peints.

Depuis le Palais de Bang Pa-In, les visiteurs peuvent rejoindre le monastère en empruntant une cabine treuillée manuellement.

Wat Chumphon Nikayaram

Ce monastère, situé face à la gare, fut fondé en 1632 par le Roi Prasat Thong puis restauré au milieu du XIXème siècle.

Bang Sai, Centre Royal des Arts et Métiers Traditionnels Le Centre s’étend sur les vastes terrains de Bang Sai. Les paysans d’Ayutthaya et d’autres provinces y suivent des formations dans les arts et métiers traditionnels. Le Centre donne aux visiteurs un aperçu de la façon dont les paysans des quatre grandes régions de Thaïlande vivent et travaillent quotidiennement et comment sont façonnés leurs produits d’artisanat. Le Centre bénéficie du soutien du Programme dePromotion des Activités Complémentaires et Techniques Associées (SUPPORT) mis en place sous patronage royal en 1976.

Les objets d’artisanat qui peuvent être observés ici consistent en différents types de vannerie, fleurs artificielles, soieries et cotonnades, batik, sculptures sur bois, petites poupées thaïes faites à la main et meubles.

Il est possible d’acheter tous ces produits.

Ouvert tous les jours de 8h30 à 16h00 sauf le lundi. Pour plus d’informations, appelez le 66 (0) 35 36 60 92 ou, à Bangkok, le 66 (0) 22 25 81 65-8

ext. 460.

Pour y aller depuis Bangkok, vous pouvez emprunter un bateau sur le fleuve, un bus à partir de la Gare routière du Nord ou encore l’autoroute 306 en voiture via Nonthaburi et Pathum Thani.

Fêtes et Grands événements Foire des arts et métiers de Bang Sai – Fin janvier Lors de cette foire qui se tient annuellement au Centre des Arts et Métiers Traditionnels sont présentés et vendus des objets issus du programme SUPPORT de S. M. la Reine. Des expositions et démonstrations d’artisanat local sont également organisées. L’animation de la foire est assurée par des chansons et danses folkloriques.

Fête de Songkran – 13-15 avril

La fête de l’eau de Songkran correspond au Nouvel An thaïlandais traditionnel.

La personne qui s’aventure dans les rues durant ces trois jours prend le risque de se voir asperger d’eau mais le tout dans un esprit bon enfant au cœur de la saison chaude.

Des activités spécifiques se déroulent devant le Wihan Phra Mongkhon Bophit.

Bang Sai Loi Krathong – Novembre

Le Centre des Arts et Métiers de Bang Sai propose une soirée spéciale à l’occasion de la fête de Loi Krathong.

Parmi les célébrations, il faut retenir la conception des petits paniers flottants traditionnels (krathong), un concours de beauté, des démonstrations par des artisans, des expositions et le lâcher des krathong dans le fleuve.

Comment s’y rendre

En train

Au départ de la gare de Hua Lamphong à Bangkok.

En bus

Au depart de la Gare routière du Nord de Bangkok (Mo chit)  cars climatisés partent pour Ayutthaya toutes les demi-heures de 5h30 à 19h20.

De nombreux bus non climatisés

destination de Bang Pa-in, Bang

Sai et Ayutthaya partent entre 5h30 et 19h20.

En voiture

  1. Prendre l’autoroute 1 (Phahonyothin Road) puis l’autoroute 32 vers Ayutthaya.
  2. Prendre l’autoroute 304 (Chaengwattana Road) ou l’autoroute 302 (Ngamwongwan Road), puis tourner à droite sur l’autoroute 306 (Tiwanon Road) puis l’autoroute 3111 (Pathum Thani – Sam Khok – Sena) et enfin prendre à droite dans Sena sur l’autoroute 3263.
  1. Prendre l’autoroute 306 en traversant Nonthaburi et Pathum Thani puis prendre l’autoroute 347.

Croisières vers Ayutthaya Il n’existe pas de transport fluvial public vers Ayutthaya et Bang Pa-in mais plusieurs compagnies privées proposent des excursions.

Excursion d’un jour : Chao Phraya Express Boat. Oriental Queen

Moyens de Transport Locaux

Des mini-bus circulent depuis la gare jusqu’au centre-ville. Louer un mini-bus pour circuler dans Ayutthaya coûte entre 250 et 300 bahts la journée. Des mini-bus effectuant la liaison Ayutthaya – Bang Pa-In partent du Marché Chao Prom à partir de 6h30. Le prix est d’environ 30 bahts et le trajet dur environ 50 minutes.

Saraburi

La Principale attraction de Saraburi, est le Phra Phutthabat, ou Temple de l’Empreinte de Bouddha.

Saraburi est une province rizicole de la plaine centrale qui possède un temple parmi les plus importants de Thaïlande, le Wat Phra Phutthabat Ratchaworamahawihan et plusieurs sites naturels d’une grande beauté.

La capitale provinciale s’étend à 108 km au nord de Bangkok sur la principale autoroute vers le nord-est.

Centres d’intérêt hors de la ville

Wat Phra Phutthabat Ratchaworamahawihan

Situé à Khun Khlon, à 28 km au nord de la ville, c’est un des temples les plus importants de la Thaïlande notamment en raison de sa pièce maîtresse spirituelle, une très large empreinte de pas de Bouddha de 21 pouces (env. 51 cm) de large sur 5 pieds (env. 1 m 50) de long et

11 pouces (env. 28 cm) de profondeur qui se trouve au sommet d’une colline.

L’empreinte a 108 marques auspicieuses et fut découverte durant le règne du Roi Songtham d’Ayutthaya qui y fit construire un Mondop pour l’abriter. Celui-ci a depuis été modifié a plusieurs reprises et se présente aujourd’hui sous la forme d’un pavillon carré à 7 niveaux de tuiles vernissées vertes. Les murs extérieurs sont décorés avec de l’or et des verres de couleur représentant des dieux de la mythologie et des fleurs de lotus. Le travail de perles incrustées sur les portes est certainement un des chefs d’œuvres de l’artisanat du pays.

Le Mondop est relié par trois escaliers en forme de Naga (serpent de la mythologie), chacun présentant cinq têtes en bronze à leur base. L’ensemble est entouré de, cloches que les visiteurs peuvent faire sonner afin d’acquérir des mérites ».

L’Ubosot et le Wihan adjacents sont de style Ayutthaya et début Rattanakosin. Sur le complexe se trouve le musée national Phra Phutthabat qui présente divers objets dont un costume du Roi Songtham, des céramiques, des bronzes, des armes anciennes et des éventails ecclésiastiques de différentes périodes.

Wat Tham Krabok

Ce temple, et les moines qui l’occupent, sont célèbres pour leur travail dans le traitement des drogués. Il se situe à Tambon Khun Khlon, Amphoe Phra Phuttabat, 25 km au nord de la ville au bord de l’autoroute n°1.

Bo Phran Lang Nuea

Cette source à proximité du Wat Phra Phutthabat est importante dans la légende locale car les gens pensent que l’eau qui en coule sans tarir est sacrée.

Wat Tham Prathun

Situé à Khun Khon, à 3 km de Phra Phutthabat, son Chedi abrite des reliques du Bouddha. Deux grottes se trouvent aussi dans les environs.

Tham Phra That

Situé 8 km au sud du Wat Phra Phutthabat sur une colline de 100 m, cette magnifique caverne abrite un Bouddha.

Tham Thep Nimit Than Thong Daeng

Cette grotte se trouve au Wat Phu Kham Banphot à Phu Kham Chan. Des objets datant de l’âge de pierre ont été trouvé dans les montagnes alentours.

 Les jardins botaniques de Phu Khae

Situé dans le district de Phu Khae, à 17 km de la ville sur la route De Lop Buri, ces immenses jardins avec une source d’eau offrent un site Merveilleux pour se détendre. Ouvert tous les jours de 8h00 à 18h00.

Parc National de Khao Sam Lan

Ce parc de montagne, dominé par le Khao Khrok (329 m) offre de nombreuses vues panoramiques. Le parc abrite de nombreuses espèces sauvages : faisans, coqs bankiva, cerfs aboyeurs, singes, sangliers et autres oiseaux.

On y trouve plusieurs chutes d’eau dont on peut faire le tour en 2 ou 3 heures de marche. Le parc s’étend sur une superficie de 44 km2 et l’entrée se situe 16 km au sud de la ville sur la route de Bangkok (autoroute 1).

Prévoyez une visite entre octobre et janvier, c’est la meilleure période. Le Parc dispose de tentes pour un total de 80 personnes mais les visiteurs peuvent amener leur propre matériel.

 Pour plus d’informations, appelez le

Parc National, Département de la Protection des Animaux Sauvages et

Végétaux au 66 (0) 25 62 07 60.

 Wat Phra Phutthachai

Le Temple est perché sur Khao Patthawi à Nong Pla Lai et peut être atteint par la même route que le Parc National de Khao Sam Lan jusqu’au km 102.

Là est conservé Phra Phutthachai ou l’image du Seigneur Bouddha apparaissant sur une falaise.

Un, pavillon Mondop abrite l’image. Des escaliers mènent au Mondop et se poursuivent sur la falaise. D’intéressantes peintures rupestres figurent sur la falaise, représentant des animaux et divers symboles.

Le Zoo et La Ferme de Crocodiles

A proximité du Wat Phra Phutthachai, cette ferme possède un bassin où sont élevés des crocodiles.

Elle abrite aussi d’autres espèces telles que cerfs, singes et volatiles

Tham Si Wilai

A Na Phra Lan, à quelques 22 km de la ville de Saraburi, cette grotte abrite Phra Phutthanaowarat, un Bouddha datant de l’ère de Chiang Saen ainsi que de belles stalactites et stalagmites.  Le site offre également de superbes points de vue sur les montagnes.

Le sanctuaire de Chao Mae Takhian Thong

Près de Wat Sung, à Amphoe Sao Hai, ce large pilier abriterait un esprit féminin et les offrandes des vrais croyants sont donc des objets féminins.

Wat Khao Kaeo Worawiharn

Situé à Ton Tan sur la rive droite de la rivière Pa Sak, ce temple fut bâtit durant le règne du Roi Rama IV qui l’utilisa comme résidence lors de ses séjours dans la région.

Les rénovations et améliorations apportées par Rama IV en firent un monastère royal. L’atmosphère y est très paisible.

Wat Samuha Pradit Tharam

Ce monastère royal situé à Suan Dok Mai possède une ravissante chapelle avec de belles et originales peintures murales.

En novembre/décembre, le temple accueille une course annuelle de bateaux.

Wat Tham Phra Phothisat

A 32 km de la ville de Saraburi, après 15 km sur l’autoroute 2 en direction de Korat, il faut prendre une sortie sur 11 km pour atteindre

Thap Kwang et ce temple troglodyte où on peut observer un bas-relief représentant le bouddha, un stupa de style Sri Lankais de l’ère

Dvaravati et de monumentales stalagmites et stalactites.

D’autres grottes et un jardin de pierres peuvent aussi être visités dans les parages.

Tham Phra That Charoen Tham

 

Cette grotte possède trois « salles » et un original chemin de marbre. Une salle abrite un bassin à poissons, une autre des stalagmites et stalactites ressemblant à de célèbres divinités chinoises et la troisième propose des stalagmites et stalactites en forme de coraux.

Deux autres grandes grottes dans les environs méritent le détour.

Croisière sur la rivière Pa Sak

La rivière Pa Sak qui coule à travers Amphoe Kaeng Khoi offre de superbes points de vue sur la forêt, les montagnes et les falaises.

Des excursions en bateau sont proposées par certains hôtels dont Suphalai

Pasak Resort, Tél 66 (0) 36 30 62 70-2 ou, à Bangkok, 66 (0) 22 60 22

23-6.

Arboretum de Muak Lek

A 37 km de la ville de Saraburi le long de Mittraphap Road, cette zone arborée et fleurie s’étend sur 150 acres (env. 60 hectares) et comprend un torrent avec une cascade et des ponts.

Namtok Chet Sao Noi ou Namtok Sao Noi

Cette chute d’eau sur sept niveaux est située à Muak Lek et offre également un bassin ombragé où il est possible de se baigner.

Tham Dao Khao Kaeo

A Phaya Klang, 35 km après Muak Lek ou 75 km depuis Saraburi, cette grotte peut être atteinte en grimpant un escalier jusqu’à 100 m de hauteur. Lorsque les rayons du soleil frappent les parois de la grotte, celles-ci étincellent comme des étoiles rouges, noires et brunes.

Les champs de tournesol

Entre Lop Buri et Saraburi le long de la route Phatthana

Nikhom-Wang-Muang. A visiter pendant la floraison de décembre à janvier.

Chedi Phra Khun Mae

Depuis Saraburi, prendre l’autoroute 1 vers Bangkok sur 42 km puis la sortie sur la gauche pendant 15 km. Le Chedi se trouve dans le Wat Khlong Mai à Nong Mu. Il contient une réplique de l’empreinte de pas du

Bouddha sur un lotus entouré de représentations du Bouddha. Il a été construit pour les Fils et les Filles afin qu’ils se souviennent de la douceur des Mères.

 Reserve ornithologique de Tambon Phai Tam

A 17 km de la ville sur l’autoroute 1, cette réserve de 1, 2 acre

(Env. un demi hectare) est l’habitat de plusieurs espèces d’oiseaux

Dont l’étourneau noir, la colombe, la poule d’eau à col blanc, le petit

Cormoran, le héron à crête noire et le butor.

Fêtes et Grands événements

Hae Phra Khiao Kaeo

Il s’agit de la célébration de la dent du Seigneur Bouddha. Cette fête a lieu le premier jour de la nouvelle lune dans le quatrième mois lunaire. Les habitants prennent la dent au musée du temple Wat Phra Phutthabat Ratchaworamahawihan et la portent en procession à travers la

ville.

Tak Bat Dok Mai ou la fête des offrandes de fleurs – Mi-juillet

Cette impressionnante cérémonie d’acquisition de mérites se tient au début du

Carême Bouddhiste de trois mois (juin ou juillet) lorsque les moines se retirent dans leur temple.

Le matin, les gens viennent offrir de la nourriture et allument des bougies au Wat Phra Phutthabat Ratchaworamahawihan.

Puis, ils cueillent certaines fleurs jaunes et d’autres blanches qui se trouvent sur les pentes des collines seulement durant la période du

Carême Bouddhiste, et viennent les offrir aux moines pour gagner des mérites.

Alors que les moines emmènent les fleurs pour rendre hommage à l’empreinte de pas du Bouddha, les habitants attendent leur retour sur les marches avec des bols d’eau claire qu’ils devront ensuite verser sur les pieds des moines en signe de purification spirituelle.

La fête des hommages à Phra Phutthabat

L’événement a lieu au Wat Phra Putthabat Ratchaworamahawihan deux fois par an : du premier au quinzième jour de la nouvelle lune du troisième mois lunaire et du huitième au quinzième jour de la nouvelle lune du quatrième mois lunaire.

La fête de Chao Pho Khao Tok ou procession de Chao Pho Khao Tok

Cette fête chinoise se déroule une fois par an et comporte des marches sur le feu, la parade du dragon Lo Ko et de l’opéra chinois. A ,partir du premier jour de la nouvelle lune du quatrième mois lunaire et pendant quatre jours au Wat Phra Phutthabat Ratchaworamahawihan à

Amphoe Phra Phutthabat.

La fête de Kam Fa

Le deuxième jour de la nouvelle lune du troisième mois lunaire, cette fête à Phai Liw, Amphoe Don Phut, permet un aperçu du folklore local ainsi que d’activités telles que des jeux d’adresse, des combats de coq, la cuisson de riz dans des bambous, etc.

La fête des courses de bateaux à Pa Sak – Septembre

Cette régate importante se déroule à Sao Hai le dernier samedi ou dimanche de septembre.

Des bateaux renommés venant de tout le pays y participent.

Spécialités locales

Tissus faits à la main

Des tissus typiques du nord-est tels que les soieries Tin Chok et Matmi sont vendus à Ton Tan dans Amphoe Sao Hai, à Tao Phun dans Amphoe

Khaeng Khoi et à Nong Khae dans Amphoe Phra Phutthabat.

Paniers de bambous tressés

Paniers ronds et autres peuvent être achetés à Phu Krang dans Amphoe Phra Phutthabat et à Khok Yai dans Amphoe Ban Mo.

Nattes en joncs tressés

A Phu Krang dans Amphoe Phra Phutthabat, à Nong Mu dans Amphoe Wihan Daeng, à Song Khon et Ban That dans Amphoe Kaeng Khoi et à Ban Luang dans Amphoe Don Phut, il est possible de trouver des nattes à rayures.

Parmi les autres articles typiques qu’il est possible d’acheter, des mortiers en pierre, des articles en cuir et des carreaux de mosaïques.

Comment s’y rendre

En voiture

Depuis Bangkok, prendre l’autoroute 1 (Phahonyothin) jusqu’au rond-point de Bang Pa-in puis prendre à droite sur Mittraphap Road.

En bus

Des bus climatisés ou non climatisés partent de la Gare routière du Nord-est (Mo Chit 2).

En train

Plusieurs trains partent quotidiennement de la gare de Hua Lamphong à Bangkok à direction de Saraburi y compris certains avec des arrêts à Kaeng Khoi et Muak Lek.

Ang Thong

Ang Thong se situe 108 km au nord de Bangkok.

Ang Thong est une petite province de 968 km2 le long du fleuve Chao Phraya.

A l’origine, une colonie avait été établie pour servir d’avant poste clé du royaume d’Ayutthaya face aux invasions birmanes à Wiset Chai Chan sur les rives de la rivière Noi.

L’essentiel de la population s’est ensuite déplacé sur un nouveau site sur la rive gauche du fleuve Chao Phraya vers la fin du XVIIIème siècle.

La ville d’Ang Thong se situe 108 km au nord de Bangkok.

Centres d’intérêt de la ville Le sanctuaire du pilier de la ville En face de l’Hôtel de Ville, ce sanctuaire possède de belles peintures murales.

Wat Ton Son Sur la rive ouest du fleuve, ce vieux temple abrite “Somdet Phra Si Mueang » un superbe Bouddha assis. Les autres temples intéressants dans la ville sont Wat Ang Thong Worawihan avec un beau stupa et une ravissante chapelle, Wat Chantharangsi avec un immense Bouddha et Wat Ratchapaksi avec un grand Bouddha couché datant de l’ère Ayutthaya.

Centres d’intérêt hors de la ville Wat Pa Mok Worawihan A Pa Mok, sur la rive ouest du fleuve, 18 km au sud de la ville d’Ang Thong, ce temple contient un Bouddha couché qui daterait de l’ère Sukhothai. Ce Bouddha est long de 22.6 m Monument de Nai Dok-Nai Thong Kaeo Wat Tha Sutthawat en brique et mortier recouvert d’or. Le Roi Naresuan visita le temple pour se recueillir devant ce Bouddha peu avant de conduire l’armée thaïlandaise contre les Birmans.

Wat Tha Sutthawat 15 km au sud de Ang Thong sur l’autoroute 309, à Bang Sadet, sur la rive est du fleuve, à l’emplacement d’un gué jadis utilisé par les soldats, se dresse ce temple, rénové à plusieurs reprises, qui abrite plusieurs Bouddhas et des vestiges historiques de différentes périodes.

Wat Sa Kaeo Situé 15 km au sud d’Ang Thong sur l’autoroute 309, ce temple date de 1699 et est en partie utilisé comme centre d’accueil et de soins pour des orphelins venus de presque toutes les régions de Thaïlande. Là

se trouve également un atelier où sont tissés à la main divers articles : jupes, linge de table et housses de coussins.

Wat Chaiyo Worawihan A 18 km de la ville sur la route de Sing Buri (autoroute 32), ce temple abrite Phra Maha Phuttha Phim grand Bouddha assis en méditation qui date du règne de Rama IV et est très célèbre pour ses amulettes sacrées.

Wat Khun Inthapramun

En prenant la route de Pho Thong pendant 9 km puis une sortie sur 2 km, on arrive à ce temple qui possède un Bouddha couché en plein air long de 50 m.

Le Wihan qui abritait la statue fut détruit durant la première prise d’Ayutthaya. Selon la légende locale, Khun Inthapramun,

un agent des impôts, détourna certaines sommes pour permettre d’agrandir la statue à l’origine longue de 40 m. Délit pour lequel il fut fouetté à mort.

Phra Tamnak Khamyat Situé dans une rizière à proximité du Wat Khun Inthapramun, ce pavillon de briques en ruines de 10 m sur 20 m fut construit à l’attention du Roi Borommakot pour lui servir de résidence pendant ses

séjours sur place.

Wat Khoi Après 12 km sur la route de Wiset Chai Chan puis 5 km sur une route à droite, ce temple se trouve à Pho Rang Nok.

Face au temple, une réserve de pêche dans la rivière Noi regroupe 50 000 poissons de diverses espèces.

Un musée exposant des bateaux et outils se trouve à l’intérieur du temple.

Chauve-souris au Wat Chantharam Situé à 4 km à l’ouest de Pho Thong, l’ensemble des bâtiments du temple sert d’habitat à de nombreuses chauves-souris qui vivent suspendues dans les arbres le jour et s’envolent pour chasser la nuit.

Wat Khian Ce temple de l’ère Ayutthaya, situé à Wiset Chai Chan, à 12 km d’Ang Thong, possède une chapelle décorée de magnifiques peintures murales réalisées par un artiste local.

Ces peintures décrivent la vie quotidienne à la campagne.

Les autres temples de la même période à Wiset Chai Chan sont le Wat Oi, Wat Wiset Chai Chan et le Wat Luang.

Spécialités locales – Villages d’artisanat Le village de Bang Sadet A Pa Mok est connu pour la conception de belles et délicates « Poupées de Cour » en argile. Petites et non vernies, elles représentent les coutumes et traditions locales ainsi que les pièces de théâtre folkloriques.

Le village riverain de Ban Bang Phae Spécialisé dans la fabrication de tambours en cuir de vache et bois tendre avec de superbes éléments de décoration.

Des petits tambours sont vendus comme souvenirs.

Le village de Ban Bang Chao Cha à Amphoe Pho Thong A 14 km de la ville perpétue l’art traditionnel de la vannerie avec des bambous tressés, combinant aujourd’hui styles anciens et designs modernes.

Le long de la route Ayutthaya – Pa Mok Une petite industrie de pièces pour maisons thaïes préfabriquées emploie des artisans très qualifiés.

Fêtes et Grands événements Les courses de bateaux – Octobre La principale régate se déroule devant le Wat Chaiyo Worawiran sur le fleuve Chao Phraya en même temps que la fête rituelle de Luang Pho To.

Des courses se déroulent dans d’autres temples riverains dont le Wat Pa Mok

au bord du Chao Phraya et le Wat Pho Kriap sur la rivière Noi à Pho

Thong.

De célèbres bateaux venant de tout le pays participent à ces courses.

Comment s’y rendre

En voiture

  1. Depuis Bangkok, prendre l’autoroute 1 (Phahonyothin Road) et l’autoroute 32 qui passe à Bang Pa-In, Ayutthaya et Bang Pahan sur une distance totale de 105 km.
  1. Depuis Bangkok, prendre Pinklao-Talingchan Road puis l’autoroute 340 jusqu’à Suphan Buri et enfin l’autoroute 350 jusqu’à Ang Thong sur une distance totale de 150 km.

En bus

Des cars climatisés et non-climatisés partent régulièrement tous les jours de la Gare routière du Nord de Bangkok (Mo Chit 2).

Suphan Buri est une cité ancienne riche par sa culture et ses temples historiques.

La province de Suphan Buri s’étend sur une superficie de 5 358 km2 dans la plaine centrale au nord-ouest de Bangkok.

Suphan Buri est une cité ancienne riche par sa culture et ses temples historiques.

La ville est située à 169 km de Bangkok au bord de la rivière Tha Chin, aussi appelée rivière de Suphan Buri.

C’était une importante ville frontière où des combats eurent lieu durant l’ère d’Ayutthaya.

Centres d’intérêt dans la villeLe sanctuaire du pilier de la ville Construit sur la rive ouest de la rivière à l’origine dans un style thaï avant de subir des altérations d’inspiration chinoise, le sanctuaire abrite des statuettes du dieu Vishnu sculptées dans une pierre verte.

Le musée national des cultivateurs de riz En face de l’Hôtel de Ville. Ce musée est dédié à l’histoire et l’étude de la culture du riz.

Les collections permettent de comprendre l’activité rizicole, les nombreux rites qui l’entourent et le rôle historique de la famille royale dans la culture du riz. Ouvert du mercredi au samedi sauf les jours fériés.

L’entrée est gratuite.

Wat Sanam Chai Dans ce temple abandonné sur la rive est de la rivière de Suphan Buri se trouvent les ruines d’un large stupa qui aurait atteint une hauteur de 70 ou 80 m.

Des restes humains ont été déterrés sur le site. On pense qu’ils appartiennent à des guerriers qui auraient succombé sur les champs de bataille des temps anciens.

Wat Suwannaphum Dans ce temple des débuts de l’ère Ayutthaya, situé en face de l’Hôtel de Ville, se trouve un musée présentant des antiquités telles que des bols, des coupes, des vases, des statues du Bouddha, des horloges et des armes.

La tour de Suphan Buri

Du haut de ses 123 m, au milieu d’un jardin public situé au cœur de Suphan Buri, cette tour offre une vue panoramique de la ville.

A l’intérieur, une salle d’exposition et une boutique.

Wat Pa Lelai Dans Malaimaen Road sur la rive ouest, ce temple aurait été construit il y a 800 ans durant des temps prospères.

Un immense Bouddha assis haut de 23 m, appelé « Luang Pho To », est conservé dans la chapelle principale.

En avril et en novembre des foires sont organisées pour célébrer cette statue. Dans l’enceinte du temple se trouve aussi une vieille maison thaïe appelée « Khum Khun Chang » et construite selon la description issue d’un poème classique œuvre d’un poète révéré des Thaïlandais, Sunthon Phu.

Wat Phra Si Rattana Mahathat

A Rua Yai, sur la rive ouest de Suphan Buri, ce temple dont le nom local est Wat Phrathat, fut construit au début de l’ère Ayutthaya, il y a plus de 600 ans et abrite un large stupa de style U-Thong qui contient des reliques du Bouddha.

Wat Phra Rup

Sur Khun Chang Road, sur la rive ouest de la rivière Tha Chin et en face du marché, ce temple construit au début de l’ère Ayutthaya abrite un Bouddha couché long de 13 m au visage exprimant clairement la béatitude. On y trouve aussi la seule empreinte de pied du Bouddha faite sur le bois existant en Thaïlande.

Wat Khae Situé deux kilomètres après Wat Phra Si Rattana Mahathat, ce vieux temple contient un gigantesque tamarinier et de vieilles maisons de

style thaï.

Centres d’intérêt hors de la ville.

Le centre de promotion de l’artisanat de l’ouest

A Don Kamyan sur Malaimaen Road, à peu près 8 km après Amphoe U Thong, le Centre fait la promotion des activités artisanales de Suphan Buri et des provinces voisines. De beaux et nombreux articles d’artisanat y sont présentés et vendus.

La reserve ornithologique de Tha Sadet

La réserve se trouve à 15 km de la ville le long de la route de Don Chedi (autoroute 322).

La meilleure période d’observation est la soirée lorsqu’un impressionnant nombre d’oiseaux tels que cigognes à bec ouvert, hérons, cormorans, tantales indiens, bihoreaux (ou héron nocturne) et ibis noirs peuventêtre aperçus volant vers leurs refuges.

Monument de Don Chedi

A 31 km de la ville, à Don Chedi, le monument a été construit par le Roi Naresuan le Grand pour commémorer sa victoire sur le Roi deBirmanie, Maha Uparacha, en 1592 lors d’un combat à dos d’éléphant. Unstatue face à la pagode représente le Roi Naresuan montant un éléphant.

La vieille cité d’U Thong

30 km à l’est de la ville, près de la rivière Chorakhe Sam Phan, U Thong était une ville prospère durant la période Dvaravati avant queAyutthaya ne fut fondée comme capitale en 1347.

Le musée national d’U Thong

Le Musée présente des antiquités telles que des outils, desustensiles, et des statues de bouddhas retrouvés lors de fouillestémoignant du développement de communautés qui se sont installées àSuphan Buri à différentes périodes.

Wat Phai Rong Wua

A Bang Ta Then, après 43 km sur la route de Suphan Buri à Bangkok, ce temple abrite le plus grand Bouddha en fonte du monde. Haut devingt-six mètres et large de dix, il s’appelle Phra Phutthakhodom.

Le village des buffles A Si Prachan, sur la route de Chai Nat, ce site dédié aux buffles d’eau fait honneur a ce merveilleux animal en mettant en valeur sa forte contribution dans le développement de la Thaïlande.

Egalement sur place, le village paysan qui présente un projet royal pour l’agriculture et des maisons traditionnelles thaïes en teck.

Fêtes et Grands événements

La foire au monument de Don Chedi – Janvier Cette foire annuelle se tient pendant sept jours pour commémorer labataille historique de Don Chedi en 1592 qui permit au royaume de selibérer de l’occupation birmane.

Elle débute le 25 janvier,

jour des Forces Armées Royales de Thaïlande, avec des expositionshistoriques et des divertissements en plein air. Parmi lesdivertissements, un spectacle son et lumière retraçant le combat à dosd’éléphant, un concours des beauté en tenue d’époque et des concerts.

Spécialités locales A Ban Ratsadon Bamrung dans Amphoe Don Chedi sont confectionnés des plateaux, paniers, sacs, chapeaux et cages en jacinthes d’eau tressées.

A Suphan Buri les poissons d’eau douce abondent et sont cuisinés dans de nombreux restaurants. Parmi les spécialités alimentaires : les gâteaux Khanom Sali et des champignons à Amphoe Deom Bang Nang Buat.

Comment s’y rendre

En voiture

De nombreuses routes relient Bangkok à Suphan Buri :

  1. Par Bang Bua Thong (107 km)
  2. Par Pathum Thani et Lat Lum Kaeo (115 km)
  3. Par Ayutthaya (132 km)
  4. Par Nakhon Pathom et Kamphaeng Saen (164 km)

En autocar

Des cars climatisés et non climatisés en direction de Suphan Buri partent régulièrement tous les jours de la Gares routières du Sud.

Pathum Thani

Cetteprovince s’appelait autrefois Mueang Sam Khok. Mais elle changea de nomdepuis le jour où le roi Rama II s’y rendit, et où la population luioffrit des fleurs de lotus.

Pathum Thani est une province voisine de Bangkok, à seulement 46 km au nord de la capitale. Sa superficie est de 1.525 km2.

Située sur le bassin fertile du fleuve Chao Phraya avec de nombreux canaux et vergers de tangerines, la région était autrefois appelée Sam Khok.

Fondée à l’ère Ayutthaya, c’était une colonie d’immigrants Môns venus de Birmanie il y a plus de 350 ans. En 1815, lorsque le Roi Rama II y effectua une visite royale, les habitants lui offrirent de grandes quantités de fleurs de lotus ce qui donna à la province son nom actuel.

Centres d’intérêt dans la ville

Sanctuaire du pilier de la ville Situé dans l’enceinte de l’Hôtel de Ville, le sanctuaire a été construit en 1977 sous la forme d’un pavillon à quadruple pignon. Il abrite le pilier de la ville et des statues des dieux Narai et Vishnu.

Sur un côté est conservé un Bouddha de style Sukhothai dans la posture pour soumettre les démons.

Wat Hong Pathummawat

Dans la ville, sur la rive ouest du fleuve Chao Phraya, ce temple est l’œuvre d’immigrants Môns en 1764. Un bassin à poissons se trouve devant le temple.

Wat Chinwararam

Ce temple, appelé à l’origine Wat Makham Tai, se trouve sur la rive ouest du fleuve face à l’embouchure du Khlong Rangsit Prayunsak près du centre ville.

Les peintures murales racontent l’histoire des dix vies du Bouddha avec des descriptions poétiques.

Wat Sing Ce premier temple de style Môn à Pathum Thani est situé sur la rive ouest du fleuve à 3 km du centre.

Il abrite Luang Pho To, un Bouddha doré de style Ayutthaya et Luang Pho Phet, un Bouddha couché. L’ancien quartier des moines a été transformé en musée présentant des antiquités Môns. Les villageois des environs fabriquent encore des briques de l’ancien style Môn.

Il s’agit d’un des produits typiques de Pathum Thani. Wat Phai Lom Sur la rive est du fleuve à Sam Khok, ce temple est célèbre pour servir de refuge aux cigognes à bec ouvert qui migrent depuis l’Inde et viennent pondre dans les grands arbres de novembre à mai.

D’autres oiseaux migrateurs peuvent être aperçus comme le martin-chasseur à coiffe noire, le pélican à bec tacheté et l’ibis à tête noire. Wat Chedi Thong Sur la rive ouest du fleuve à Sam Khok, à 8 km de la ville, ce site de piété possède une pagode de style Môn âgée d’environ 160 ans et un Bouddha en jade blanc conservé dans l’Ubosot.

Wat Phuet Udom

Ce temple bâti en 1894 est situé à Lam Sai, Amphoe Lam Luk Ka, après 57 km sur la route Pathum Thani – Nong Chok.

Il est connu pour ses descriptions du ciel et de l’enfer selon les canons du bouddhisme.

Wat Bua Khwan

A Lat Lum Kaeo, ce temple abrite un Bouddha décharné, fondu sous le règne du Roi Rama V. On y trouve aussi un pavillon doté d’un superbe toit en teck où le Roi Rama VI présida une cérémonie pour les labours. Wat Chedi Hoi Ce petit monastère se trouve à Bo Ngoen, Lat Lum Kaeo, à 18 km de la ville. Des fouilles mirent à jour un très grand nombre de coquilles d’huîtres géantes, vieilles de 8 millions d’années, qui furent empilées sous la forme d’un Chedi. Chaque coquille pèse au minimum un kilogramme.

Thung Rangsit Ce marais situé à Khlong Nueng attire de nombreux oiseaux migrateurs venant de climats froids tels que gorges rubis, gorges bleues, bouscarles, marouettes et râles.

Wat Worani Thammakayaram

Ce monastère plus connu sous le nom de Centre d’Apprentissage de la Méditation est situé à Khlong Sam, à 5 km de Phahonyothin Road, dans une grande zone boisée idéale pour la méditation.

Dream World (Un monde de rêve)

Au km 7 de la route Rangsit-Ongkharak, soit 10 minutes de route depuis l’aéroport de Don Mueang, il s’agit d’un parc d’attractions avec un village présentant différentes architectures européennes, un jardin présentant des répliques des merveilles du monde et une multitude de manèges et attractions.

Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00 et jusqu’à 19h00 les jours fériés.

Le Talat (marché) Thai Il s’agit du plus grand marché de gros et au détail de Thaïlande pour les produits alimentaires et produits frais comme les fruits, les légumes, les fleurs coupées et les plantes en pot. Il s’étend sur 200 acres (plus de 80 hectares) à Rangsit dans la banlieue de Bangkok, accessible par Phahonyothin Road. Institut de Muai Thai (boxe thaïe) Cet Institut a été établi par le Conseil Mondial de Muai Thai pour

promouvoir le principal art martial de Thaïlande tant au niveau national qu’international.

Il propose trois types d’enseignements de Muai Thai (boxe thaïe) pour les thaïlandais et les étrangers: le combat, la technique et la culture de la boxe thaïe. Il existe aussi des enseignements spécifiques pour devenir professeur ou arbitre.

Le marché flottant de Bang Khu Wiang

A l’embouchure du Canal de Bang Khu Wiang, ce marché vivant est ouvert de 6h00 à 8h00.

Les villageois viennent y vendre en bateau des fruits fraîchement récoltés.

Les moines viennent aussi en bateau recevoir des offrandes.

Ce mode de vie traditionnel est rare aujourd’hui.

Wat Suan Kaeo

Ce temple est un centre d’études et de projets bouddhistes sous la direction d’un moine inventif nommé Phra Phisal Dhamma Phati.

Son but est d’améliorer les conditions de vie des pauvres et de développer la société.

Parmi les réussites du temple, le Rom Pho Kaeo, abri pour les personnes âgées, le supermarché pour les pauvres et le projet de crèche de Suan Kaeo.

Pour des donations ou des visites.

Wat Amphawan

L’élément le plus frappant de ce temple du XVIIIème siècle est un pavillon en bois finement décoré au milieu d’un bassin.

Parc de Phra Sri Nakharin

Sur 40, 8 acres (environ 16 hectares et demi), ce joli parc marécageux possède un mini-jardin, un cadran solaire et une fontaine en son centre.

Ouvert tous les jours. Entrée gratuite.

Le marché aux plantes

Nonthaburi est l’une des provinces de Thaïlande produisant le plus de fruits et de fleurs.

Sur le trajet entre Taling Chan et Suphan Buri, en passant par Amphoe Bang Kruai and Amphoe Bang Yai, une grande variété de plantes, à la fois fleurs et fruits, sont disponibles pour les jardiniers.

Ko Kret (Ile de Kret)

Un canal creusé à travers un coude du fleuve Chao Phraya a créé cette île à l’ère d’Ayutthaya.

L’île prospéra durant cette période comme en témoigne les nombreux temples présents.

Après le saccage d’Ayutthaya par les Birmans en 1767, l’île fut probablement désertée avant d’être de nouveau habitée par des Môns.

L’île est ombragée et agréable à visiter surtout en bicyclette.

Centres d’intérêt à Ko Kret

Wat Poramai Yikawat ou Wat Pakao

Ce temple, précieux pour les Môns et qui a la singularité de présenter des Inscriptions Bouddhistes en langue Môn, a reçu pour sa rénovation des fonds du Roi Rama V.

Le chedi de style Môn est une réplique d’un chedi révéré des Môns.

La chapelle qui abrite un Bouddha couché de la fin de l’ère Ayutthaya est décorée avec de frappantes peintures murales des emblèmes royaux.

Devant l’édifice se dresse un Bouddha de marbre.

Le Hall de convocation est décoré avec des objets venant d’Italie, très populaires durant le règne de Rama V. Ouvert tous les jours de 8h30 à 16h30.

Le musée du temple présente des collections d’antiquités dont des bouddhas en argile, de la verrerie, de la porcelaine et un cercueil de style Môn considéré comme un chef d’œœuvre de la sculpture sur plaque d’aluminium.

Wat Sao Thong Thong

Ce temple, appelé Phia A Lat par les Môns, possède le plus haut chedi de Pak Kret. La chapelle possède un beau plafond doré.

Wat Chim Phli

Le temple consiste en une chapelle qui attire le regard pour ses bois sculptés représentant un ange conduisant un chariot au milieu de motifs floraux.

La base est en forme de coque de jonque.

Artisanat Local

Wat Phai Lom

Construit vers la fin de l’ère Ayutthaya, ce temple possède une magnifique chapelle avec des motifs floraux en bois et deux petits chedis en forme de carambole

Kwan A Man

Il s’agit d’un centre culturel Môn présentant des poteries Môns traditionnelles dont la beauté particulière fait maintenant partie de l’emblème provincial.

Plusieurs habitations sur l’île fabriquent des articles de poteries pour l’usage quotidien comme des pots de fleur, des mortiers et des jarres.

Les visiteurs peuvent y entrer pour jeter un-il. Les bords du canal Khlong Khanom Wan sont riches de maisons fabriquant des desserts dont certains réalisés devant les touristes.

Fêtes et Grands événements

Le Songkran des Môns – Avril

 La fête des eaux se déroule pendant une semaine à partir du 13 avril. Célébrée autour du Bureau du District de Pak Kret à Ko Kret, cet événement est marqué par une procession et des divertissements Môns.

Le festival de danse Môn – Avril

La danse Môn est un art dramatique antique que les Môns continue de pratiquer avec le même talent.

A Pak Kret, Phra Pradaeng et Pathum Thani, de nombreuses personnes donnent des représentations de danse Môn et jouent du hautbois alto Môn.

La foire aux fruits de Nonthaburi – Avril / Juin

Il s’agit d’une foire annuelle pour célébrer l’abondance de fruits dans la province notamment durians, mangoustans, mangues et caramboles.

Après le barrage, en face du vieil Hôtel de Ville à Amphoe Mueang. Des fleurs d’ornementation sont aussi vendues à cette occasion.

La fête des offrandes aux 108 moines – Octobre

Cette fête d’acquisition de mérites vieille de plusieurs décennies se tient le long du Canal Bangkok Noi dans plusieurs temples dont Wat Thai Charoen, Wat Bang Krai Nok, Wat Utthayan et Wat Bang Krai Nai, Durant le huitième jour de la lune descendante du douzième mois lunaire.

Spécialités locales

La poterie se vend à Ko Kret. L’île sur le fleuve Chao Phraya est célèbre pour l’originalité de sa poterie avec le raffinement de son vernis rouge-noir et ses motifs complexes.

Des fruits, dont le durian Mon Thong et à longues branches, sont largement cultivés. En avril et en juin, la province tient une fête des fruits à proximité du vieil Hôtel de Ville.

Les fleurs, notamment les orchidées, sont vendues des deux côtés de la route Taling Chan – Suphan Buri. Surnommée « Route des Fleurs », elle est comparable à une grande jardinerie.